La startup Moon Express, Inc. (MoonEx) vient juste de recevoir l’accord du gouvernement américain pour envoyer une fusée vers la Lune.

Seulement les Etats Unis, la Chine, et l’ancienne union sovétique ont déjà envoyé des engins et/ou des hommes sur le satellite de la Terre.

L’objectif de la société est de déposer un rover sur la lune d’ici 2017, limite du Prix Google X Lunar Prize (compétition internationale créée par Google récompensant la première entreprise à fonds privée à se poser sur le sol de la Lune).

Dans un futur à court terme Moon Express espère pouvoir miner la Lune dans le but de ramener des éléments rares, des métaux puis de l’eau comme le dit son co-créateur & CEO « la récente découverte d’eau sur la lune est un changement économique majeur pour le futur de l’humanité. L’eau est l’or noir du système solaire, et la lune est devenu une station-service dans le ciel ». En effet, depuis la signature de Barack Obama d’une loi permettant aux entreprises privées de ramener n’importe quelle ressource trouvée dans l’espace, il serait possible de transformer la Lune en notre 8ème continent.

Moon Express n’a pas encore terminé la construction de sa capsule, baptisée MX-1, mais possède déjà un partenaire pour la fusée en la startup Rocket Lab.

C’est une étape très importante pour le futur des entreprises de vols spatiaux, et peut donner espoir aux autres sociétés privées ayant des désirs d’espace. A l’instar de SpaceX et leur désir d’atterrir sur Mars d’ici 2018.

Sources :
http://www.moonexpress.com/files/moon-express-press-kit.pdf
http://lunar.xprize.org/

Posted by Jeremy

Leave a reply