C’est un nouveau succès pour SpaceX, qui a réussi hier soir a faire arracher du pas de tir de Cap Canaveral, le plus gros lanceur au monde, la fusée Falcon Heavy! Propulsé par ses 27 moteurs Merlin, le lanceur ne transportait pas une charge test conventionnelle. En effet, dans la coiffe de la fusée se trouvait le propre roadster Tesla de Mr Musk au volant duquel se tient un mannequin vêtu de la dernière collection des combinaisons spatiales de SpaceX qu’utiliseront les prochains voyageurs de l’espace en direction de Mars ! Coup de communication très réussi pour le milliardaire Sud Africain!

Actuellement le roadster voyage à 27 000km/h dans le cosmos et est en train de se positionner en orbite autour du soleil pour des millions d’années !! On a d’ailleurs pu suivre en live la vie de Starman, le mannequin à bord du bolide qui écoute en boucle le tube de David Bowie, « Space Oditty » !

Après des essais moteurs réussis le 25 janvier dernier en statique, les essais en dynamique qui se sont déroulés hier soir ont été un succès presque total ! « Presque », car en effet, cette fusée est constituée de trois étages équivalents à une fusée falcon9, et « seuls » deux de ces trois étages ont été récupérés sur la terre ferme. Le 3ème s’est abimé en mer suite à une avarie de 2 des 9 moteurs et a raté le drone ship qui l’attendait patiemment à 100m du lieu du crash.

Comme précisé plus haut, le FH est composé de trois Falcon9, lanceur qui fait ses preuves depuis quelques années maintenant. Je vous entend déjà vous dire « Pourquoi tant d’engouement autour de cet événement dans ce cas ? » Avant le lancement, Elon Musk précise dans une interview que la charge à extraire du sol n’est plus la même et est bien plus importante que pour une simple fusée falcon9, l’aérodynamique à à prendre en compte n’est plus le même, les vibrations ne sont plus les mêmes, le système de fixation des trois boosters ensemble est une nouvelle donnée à considérer etc… donc rien à voir avec ce qui se fait habituellement avec le Falcon9 seul et c’est ce qui en a fait un événement singulier et mondial.

Malgré la perte d’un des étages à l’amerrissage, ce n’est absolument pas un échec pour le fondateur de la firme américaine, qui annonçait,  en toute modestie, qu’il y avait 50% de chance pour que le lanceur explose en plein vol. Hier soir, la chance était de leur côté et nous a permis de vibrer et vivre ce moment incroyable !

Ce lanceur permet d’emmener des charges utiles de l’ordre de 64 tonnes en orbite terrestre basse, pour un coût trois fois moins important que son concurrent actuel,  la DeltaIV Heavy opérée par la NASA. C’est le deuxième plus gros lanceur après SaturneV avec ses 118 tonnes de capacité qui a permis d’envoyer les américains sur la lune et dont le dernier vol s’est achevé en 1973.

A peine lancé, à peine obsolète! Et oui, Elon Musk à précisé que le Falcon Heavy ne servirait plus à envoyer des hommes vers la Lune ou Mars comme ce qui était prévu initialement mais ne serait destiné qu’à l’envoi d’équipements dans l’espace comme des satellites à des fins militaires principalement et pourquoi pas de futurs habitations vers la lune. En effet, le développement de la BFR pour « Big Fucking Rocket » dont le principal objectif est d’amener l’homme sur Mars, avance à grands pas et les premiers essais sont prévus d’ici 2020 selon Elon Musk !!

D’ici là, n’hésitez pas à revivre en boucle le lancement de la Falcon Heavy à Cap Canaveral !

Posted by Augustin